où l’on reparle d’art et d’épicerie..

J’en avais un peu parlé il y a quelques temps (voir ici) les marchands du temple sont toujours à l’affût de bon coups et d’argent facile sur le ‘dos’ de l’art (dollarts) on peut voir à Bordeaux un ‘galeriste d’art contemporain’ qui est aussi brocanteur : ce qu’il ne peut pas vendre d’un côté il le refourgue de l’autre, faut pas gâcher..

brocante2

Umberto lâche le saumon..

Umberto Eco

il est sûrement parti vers le jour d’avant, hier 19 février 2016, à 84 ans il rejoint la vertigineuse liste des hommes importants de ce monde qui ont malheureusement disparus…

Pas grand chose à rajouter à cet article là si ce n’est un grand vide qui ne cesse de s’agrandir.(un trou noir ?)

où l’on reparle de jihadistes …

Les laboratoires de la DGSE on fait une découverte étonnante en disséquant un jihadiste, membre d’un commando terroriste, et tué lors de violents combats. Dans le crâne se trouve un cerveau, de petite taille, bien moins développé que celui d’un enfant de 7 ans, avec un lobe frontal (zone réservée à la réflexion et au jugement) pratiquement inexistant ce qui explique bien des choses..

Nous avons pu nous procurer clandestinement quelques clichés de ce cerveau que nous vous présentons ici.

chou-fleurcerveau, coupe longitudinale

Continuer la lecture de où l’on reparle de jihadistes …

ite missa est

La fin de la grand messe médiatique ??? je n’en suis pas sûr, ça se calme un peu et tant mieux. Les journalistes TV sont sur les dents 24h/24h, un chien errant pète un peu fort et ils accourent tous.. On se rend compte de la hiérarchie existant entre eux. Les « petits sans grade » font la première annonce, puis c’est le tour du chef de groupe, puis c’est le(a) journaliste vedette en titre, la référence de la chaîne, qui mène le spectacle, puis peut même intervenir le patron des informations et la on ne rigole plus du tout, c’est super sérieux l’info.

On a vu cela pendant les 6 premières heures de l’assaut à Saint-Denis, le 18 novembre, où à part une image de la rue à 200m du squatt, on n’a rien vu, ni rien appris d’ailleurs…

St Denis

Chômage en Europe : du mieux dans le bâtiment et les TP…

Oui l’Europe souffle un peu, le taux de chômage diminue quelque peu, en effet grâce au bâtiment et surtout aux TP (Travaux Publics) qui embauchent massivement pour la construction de murs un peu partout, en Europe de l’Est notamment, mais aussi dans la région de Calais !!

Les principaux et les plus connus sont entre la Hongrie et la Roumanie, la Hongrie et la Serbie, la Hongrie et la Croatie (merci Viktor !), la Bulgarie et la Turquie, la Grèce et la Turquie, la Grèce et la Macédoine et bientôt la Slovénie et la Croatie…

Mur en Hongriephoto ouest-france.fr

la France n’est pas en reste, du côté de Calais ça bétonne dur ! Les experts sont rassurés, ce mouvement ne fait que commencer..

Mur à Calaisphoto lesinrocks.com

On vit bien une époque formidable, et vive l’Europe.

Pour tout savoir sur les murs du monde entier (oui il existe plein de murs de par le monde, même aux States ..) aller ici

 photo mise en avant : rfi.fr

Aarrr!

c’est l’onomatopée préférée des pirates, demain 19 octobre c’est : »talk like a pirate day » un anniversaire farfelu (?!) créé par des amoureux de pirates (ceux qui naviguaient sur des goélettes et enterraient des trésors dans des îles perdues des Caraïbes) et ce jour là il faut parler comme un pirate !

onomatopée piratetalk like a pirate day

ça mange pas de pain et ça change surtout des sujets d’actualité.

Allez je descend à la cambuse boire un sacré coup de ratafia à bientôt les moussaillons..

(oui je suis resté un peu gamin..)

C’est de saison !!

Bientôt c’est la COP21 (21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 », du 30 novembre au 11 décembre 2015). A cette occasion, et pour montrer qu’on s’y intéresse (aux problèmes climatiques) une grande marche est organisée dans toutes les villes de France et du monde, le 29 novembre 2015 : la Marche pour le Climat 2015

La terreC’est une occasion, tardive à mon goût, de faire pression sur nos gouvernants, afin qu’ils se bougent un peu plus : donc descendons tous dans la rue !