Refusons les brevets logiciels

Enfin une journée internationale vitale, sera-t-elle suivie ? rien n’est moins sûr.

Bientôt dans un des programmes que vous créez, si vous utilisez un prompt rouge qui mesure 5 x 2 pixels et clignote à la fréquence d’1 Hz, vous pourrez être traîné devant la justice, car une multinationale aura déposé un brevet sur les prompts rouges de petite taille clignotant à la vitesse d’un Hertz…

Plus de renseignements chez nos collègues de l’ABUL (Association Bordelaise des utilisateurs de logiciels libres) et d’APRIL entre autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *