L’oeil de la sardine

L’oeil de la sardine est redoutable. Je parle de la sardine qui va se faire griller. Au départ son oeil est vitreux presque glauque, cela dépend bien sûr de son état de fraîcheur, on peut en trouver des insolents (assez rares) voire méprisants.

Mais dès qu’elle commence à griller, une véritable métamorphose se réalise, l’oeil prend du relief, blanchit, et si vous forcez la grillade, il sort de son orbite et va s’exhiber dans la poêle, impudique, n’importe où.

Pour peut que vous soyez sensible, tel celui de Caïn, il peut vous poursuivre jusqu’au bout des ténèbres..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *