la découverte de l’année

cerveauxArcimboldo

Sous la sacristie de la cathédrale de Milan, une équipe de chercheurs Italiens vient de mettre à jour un cerveau daté du XVIème siècle, parfaitement conservé. Les chercheurs ont attribués ce cerveau au peintre maniériste Giuseppe Arcimboldo, qui a longtemps travaillé à la cathédrale et dont la sépulture n’a jamais été retrouvée. Ce cerveau actuellement exposé au Musée d’histoire naturelle de Turin, semble expliquer le goût du fameux peintre pour les compositions à base de légumes et de fruits.

Pendant quelques temps ce cerveau à été attribué, à tort, à un sportif joueur de volant, car une raquette et un volant (battledore and shuttlecock) ont été trouvés à proximité et que sa conformation ressemble étonnament a celle d’un sportif de haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *